Voyage

Forteresse d'Ambre

Pin
Send
Share
Send


Amber Fort est situé à 11 kilomètres de Jaipur. Le palais-forteresse, exemple classique d'un fort romantique du Rajasthan, se dresse sur un plateau en terrasses au pied sud-ouest de la montagne. Au sommet se trouve la forteresse de Jaigarh (Victory Fort), qui protège les approches d’Amber et de Jaipur situées de l’autre côté de la montagne. Ambre est entourée de tous côtés par des collines, le long des crêtes et des pics dont le mur de la forteresse avec ses remparts et ses tours sentinelles serpente à des kilomètres pour des serpents sans fin.

La construction du fort a commencé en 1592, Raja Man Singh I - commandant des unités Rajput de l'armée de l'empereur Akbar. Le descendant de Man Singh, Jai Singh Ier, achève la construction de la structure grandiose, baptisée du nom de la déesse Amba, mieux connue dans la mythologie indienne sous le nom de Durga, et construite selon tous les canons du style architectural Rajput développé au Rajasthan au Moyen Âge.

Seuls des matériaux locaux ont été utilisés pour la construction, ce qui a permis d’obtenir un effet inhabituel - il est presque impossible de faire la distinction entre naturel et artificiel de loin. Avec les attaques militaires qui se produisaient souvent à cette époque, cela revêtait une importance défensive particulière. Le style architectural Rajput se caractérise par des lignes proportionnelles impeccables, des formes extérieures strictes et claires.

Cependant, les massifs remparts masquaient la riche décoration intérieure, le traitement et la décoration exquis, inaccessible au look désinvolte. À l'intérieur du fort, les bâtiments sont complétés par de nombreux balcons, carrelés avec des grilles en pierre, de fines colonnes reliées par des arcs en plein cintre, de petits tonnelles au coin des toits et des auvents et des fenêtres cintrées à barres dans les murs pour améliorer la ventilation. Dans le palais, le rêve du paradis, qui a ravi l'âme et la paix du cœur, a trouvé sa véritable incarnation.

Les forts Rajput ont été construits selon un schéma plutôt strict. La partie centrale était occupée par un bâtiment résidentiel à plusieurs niveaux - prasada, à côté - des pavillons à un ou deux étages, isolés ou représentant les ailes du prasada. Le territoire du complexe de palais était divisé en trois parties: la première - une cour de service avec des stands, des entrepôts, des magasins d’armes, une place du palais et un pavillon pour les audiences officielles. La seconde est une ou deux cours avec des appartements privés, des salles de trésor et une petite chapelle. Dans la troisième partie, il était occupé (appartements pour femmes) avec des terrasses et des jardins pour se promener.

Le chemin menant à Amber commence sur les rives du lac artificiel Maota avec une petite île au centre, le jardin de Dalarama (du nom de l'architecte Jaipur). Une large route mène au palais, le long duquel les éléphants se déplacent encore dans une démarche tranquille, amenant les visiteurs à la première porte d'entrée - Jai Paul. Il y a aussi un escalier avec des marches exceptionnellement grandes pour les cavaliers et leurs chevaux, et non pour les piétons. Suraj Paul (Porte du Soleil) est suivie de Jaleb Chowk, une cour avec casernes et écuries. Chandra Paul (Porte de la Lune) mène au temple dédié à Narasingha (l'homme au lion, l'une des incarnations du dieu Vishnu), ainsi qu'à Jagat Shiromani (Trésor du monde) - un temple avec une immense salle de prière.

Passant Singh Paul (Porte du Lion), les visiteurs se rendent au pavillon pour les audiences officielles (canapé-s). Son toit voûté est soutenu par 40 colonnes dont la partie centrale est en marbre blanc et les côtés sont en grès rouge. Il est à noter que les parties supérieures des colonnes sont réalisées sous la forme de têtes d'éléphants. Leurs troncs surélevés servent de support naturel à la voûte. Le sofa-i-am se termine par une terrasse encadrée par un treillis décoratif, un panorama grandiose sur le paysage environnant s’en ouvre.

Derrière les portes de Ganesha, Paul commence un patio avec un petit jardin confortable et des chambres privées de souverains. Sur le côté droit, vous pouvez voir l'élégant Sukh Nivas (lieu de la joie), dont les portes en bois sculpté sont incrustées d'ivoire et de bois de santal. La pièce est refroidie par l'eau qui coule à travers un canal aménagé à même le sol, qui se termine par une petite cascade qui se jette dans le char bagh (jardin intérieur islamique traditionnel). Le sol du canal est bordé de bandes alternées de marbre blanc et noir. Réminiscent d'une onde en zigzag, un tel motif améliore encore l'effet de l'eau qui coule.

Le palais Jai Nivas est fait de marbre blanc pur et ses contours élégants ressemblent aux célèbres pavillons d'empereurs moghols du fort d'Agra. À Jai Nivas se trouvent Shish Mahal (Palais du miroir) et Yash Mandir (La salle de la gloire), un canapé i-khas dont les murs sont presque entièrement recouverts de divers dessins. Dans le même temps, les panneaux inférieurs des murs sont décorés de motifs floraux en relief. Les bords du panneau sont encadrés par un ourlet garni de pierres semi-précieuses. Les parties supérieures des murs sont soit peintes (ce qui est caractéristique de la tradition hindoue), soit incrustées de mosaïques colorées, de morceaux de verre ou de pierres semi-précieuses (influence culturelle islamique).

Le Shish Mahal, ainsi que le Yash Mandir situé au-dessus, donnent l'impression la plus puissante. Leurs murs et leurs plafonds voûtés sont incrustés de petits miroirs, de verre et de carreaux dorés, et le motif est disposé de manière à ce que la lumière d'une seule allumette allumée crée un effet étonnant du ciel étoilé.

Au sommet de Jai Nivas se trouve la terrasse Nat Mahal. Avec l'arrivée de l'hiver, des darbars ont été organisés - des réunions du chantier. Situé près de Jai Nivas, c’est un véritable dédale de chambres à coucher, de garde-manger, de bureaux, de salles de bains, de cuisines et de terrasses couvertes. Lorsque vous entrez dans cette partie du palais, vous ressentez de manière invisible la présence antérieure de maharani (reines) et de kumari (princesses). Ils menèrent une vie solitaire, ne se révélant que par le doux sifflement des bracelets de cheville qui résonnaient au fond de leurs oreilles.

Depuis les nombreuses terrasses ouvertes et les toits plats du palais (ils servaient également à la marche), s'ouvre un panorama à couper le souffle sur les collines s'étendant au-delà de l'horizon, où s'ouvrent d'anciennes citadelles et des tours de fortification. Et au-dessous, vous pouvez voir l'étendue calme du lac Maota, dans laquelle se reflètent, comme dans un immense miroir, les rudes parois inaccessibles d'Amber.

Photo et description

La Forteresse d’Ambre, ou Fort d’Ambre, a été construite au XVIe siècle pour le Raja Man Sigh I. Mais la construction n’a été achevée qu’après sa mort, par son successeur, Jai Sing I.

Le fort est situé sur une colline, à 11 km de la ville de Jaipur, et est entouré d'un mur fort qui s'étend sur plusieurs kilomètres. Le terrain environnant est vallonné et recouvert d'une végétation assez dense, ce qui était un avantage supplémentaire lors de la défense.

Cet édifice allie la force et l'inaccessibilité de la forteresse à la subtilité et au charme d'un véritable chef-d'œuvre d'architecture dans lequel l'influence de la culture musulmane est clairement visible. Amber Fort est divisé en 4 parties principales, chacune ayant sa propre entrée et sa propre cour. L'entrée principale est située dans la partie orientale de la forteresse, pour laquelle elle s'appelait la "Porte du Soleil". Il était destiné au souverain et à la noblesse. L'entrée mène à la cour où le Raja a procédé à un examen de sa garde personnelle. Il y avait aussi une place pour les chevaux, les chambres des gardes du corps étaient à un étage. De cette cour, vous pouvez vous rendre au temple de la Force de Devi, dans lequel, jusqu'en 1980, des sacrifices étaient consentis à la déesse Kali.

La deuxième cour est une grande salle avec une double rangée de colonnes. Il était destiné aux réunions au cours desquelles les gens pouvaient faire des demandes ou des déclarations au Raja.

La troisième partie de la forteresse était réservée aux chambres royales, accessibles par les portes de Ganesha. Cet endroit regorge de toutes sortes de merveilles qui attirent les touristes. Ici vous pouvez voir la salle aux mille miroirs, la "fleur magique" et de nombreuses autres attractions.

La quatrième partie était entièrement détenue par les femmes du Raja, ses épouses et ses concubines.

Vous pouvez aller de Jaipur au pied de la forteresse en bus. De plus, les éléphants sont le moyen de transport très populaire, et les drovers se feront un plaisir de mettre leurs animaux peints à votre disposition pour un prix donné.

Informations générales

Indiens / étrangers 25/200 roupies,
guide touristique 200 roupies,
Guide audio hindi / anglais / autres langues européennes / langues asiatiques 100/150/200/250 roupies,
8h00-18h00, le dernier groupe à 17h30

L'ambre a été construit par les Kachwah Rajputs, originaires de Gwalior, aujourd'hui du Madhya Pradesh, qui y ont régné pendant plus de 800 ans. En raison du butin des guerres, ils ont financé la construction du château d'Amber, qui a débuté en 1592 avec le Maharaja Man Singh, le Rajput et le commandant en chef de l'armée d'Akbar. Amber a ensuite été agrandi et terminé par Jai Singhi avant leur déménagement à Jaipur, dans la plaine en contrebas. Dominant la gorge, le fort donnait un avantage militaire, mais ne convenait pas à la direction du développement de la capitale, préparée pour lui par Jai Singh.

La route qui mène à Amber traverse les paysages typiques du Rajasthan, avec des collines brûlées par le soleil autour du lac Maota, où des buffles gisent paresseusement sur le rivage, près de l'eau. Vous pouvez rencontrer un chameau en train de tirer un chariot chargé.

Cette magnifique forteresse ressemble davantage à une ville: construite en grès jaune pâle et rose et en marbre blanc, elle est divisée en quatre sections principales et chacune a sa propre cour. Le Fort d'Amber est également un exemple exquis de la richesse des Maharajas: des artistes envoyés par l'empereur Aurangzeb travaillaient sur des colonnes et des arches, et ornaient également la galerie entourant le bâtiment de la salle d'audience publique.

Vous pouvez marcher jusqu'à la forteresse depuis la route pendant environ 10 minutes (les boissons non alcoolisées ne peuvent être achetées qu'à l'étage). Une jeep coûte 200 roupies pour se rendre à la forteresse. Éléphant très populaire à cheval (900 roupies pour deux passagers, de 8h00 à 11h00 et de 15h30 à 17h30).

À pied ou sur un éléphant, vous arriverez à la forteresse par Surazh Paul (Porte solaire)qui a conduit à la jaleb chowk (vers la cour principale), où l’armée qui revenait de la campagne montrait sa proie au public - les femmes pouvaient la regarder à travers les rideaux du palais. La billetterie est située dans la cour du Sun Gate. Si vous arrivez en voiture, vous entrerez par Chand Paul (Porte de la lune) à l'opposé de Jaleb Chowk. Nous vous recommandons vivement de faire appel à un guide ou à un audioguide, car il existe peu d’explications et de nombreux passages cachés.

De Jaleb Chowk, il y a un escalier massif qui mène au palais principal du Fort d'Amber, mais tournez d'abord à droite le long des marches qui mènent au petit temple de Siladevi. (Temple Ciladevi, photographie interdite, de 6h00 à 12h00 et de 16h00 à 20h00). Ce temple est dédié à la déesse Force, incarnation de la déesse sanguinaire Kali. Sur les portes argentées du temple, elle est représentée chevauchant divers animaux. Sa statue a été apportée ici du Bengale, où le culte de Kali est particulièrement populaire. Tous les jours du XVIe siècle à 1980 (quand le gouvernement a interdit cette pratique) une chèvre a été sacrifiée ici.

Si vous revenez à l'escalier principal, vous vous retrouverez dans la deuxième cour et dans le canapé-lit (Salle d'audience publique) avec une double rangée de colonnes, chacune desquelles est couronnée par un éléphant, et sur eux - des galeries en treillis.

Les appartements Maharadoki sont situés dans la troisième cour du Fort d'Amber - entrée par Ganesh Paul (Ganesh Pol)décoré de mosaïques et de sculptures. Jai Mandir (Salle de la victoire) célèbre pour ses plafonds indiens lambrissés et en miroir. Des panneaux de marbre sculptés dans toute la salle décrivent des motifs incroyablement gracieux sous forme d'insectes et de motifs floraux.

En face de Jai Mandir, c'est Sukh Nivas (Salle des plaisirs) avec des portes en bois de santal incrustées d'ivoire et un canal par lequel l'eau coulait une fois à l'intérieur. Jai Mandir offre une vue magnifique sur le bastion et le lac pittoresque de Maota.

Zenana (chambres de femmes) entoure la quatrième cour de Ambre. Les chambres ont été conçues pour que le maharaja puisse visiter les chambres de l'une des épouses et concubines et que le reste ne le sache pas. Chaque chambre n'est pas connectée, mais ouvre sur un couloir commun.

Musée de l'Anoha

Anokhi Haveli, porte Kheri,
enfants / adultes 15/30 roupies,
photo / vidéo 50/150 roupies,
10h30-16h30 du mardi au samedi de 11h00 à 16h30 le dimanche
fermé du 1er mai au 15 juillet

Ce musée intéressant, qui présente des empreintes xylographiques de tissu faites à la main, est situé juste derrière le Fort d'Amber, dans la ville d'Amber.

Pin
Send
Share
Send